Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 13:09
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre

La 20 édition du Trofeo Mezzalama s'est parfaitement déroulée le samedi 2 mai 2015. Je faisais équipe (dossards 147) avec Didier Molli et Jean-Marc Buchs pour cette 3e manche de la Grande Course.

Cette célèbre course du Val d'Aoste (Italie) se disputait cette année entre Gressonney-la-Trinité et Cervinia dans le sens inverse aux éditions précédentes. Après une premier report pour cause de mauvais temps, elle était programmée pour le samedi 2 mai entre deux perturbations atmosphériques. La fenêtre de beau temps était annoncée par le météorologue Luca Mercalli depuis 5 jours entre 5 heures et 16 heures. Et ce fut le cas!

La veille de la course, le bruit de la pluie sur le toit résonnait dans la grande salle du briefing à Gressonney-Saint-Jean.

Pourtant le lendemain à 5h30, nous nous sommes élancés au sec par 2 degrés de Gressonney-la-Trinité (1630m). Au coeur d'un peloton de 286 équipes de trois coureurs, nous avons d'abord porté nos skis dans l'herbe, avant de trouver la neige. Après un premier portage et avant de passer la première barrière horaire (située au refuge Montova 3498m), nous nous sommes arrêtés pour nous habiller chaudement et nous encorder avant d'entrer dans le "grand-froid". Pour moi: bonnet Windstopper, veste Primaloft, gants chauds et surgants en Goretex. Au haut de cette montée le froid était vif et le vent par rafales était marqué.

Arrivés au pied du Nez-du-Lyskam, nous avons chaussé nos crampons (en acier) pour escalader ce premier sommet à 4100 mètres. La descente du sommet en glace vive a été préparée pour la course. Des marches taillées à la tronçonneuse nous ont permis de rapidement quitter cet endroit glacial.

De là nous descendions tranquillement skis aux pieds dans cet immense cirque glaciaire vers le refuge Quintino sella (3585m) où se situait la seconde barrière horaire. La montée crampons aux pieds vers le Castor à 4226 mètres nous a coupé le souffle, de même que la vue sur la longue arête sommitale.

Après être descendus du Castor en enjambant quelques crevasses bien protégées (échelles et cordes fixes), nous avons définitivement rangé nos crampons. Il nous restait à traverser vers le Col du Breithorn, Plateau Rosa, puis plonger vers la ligne d'arrivée située à Cervinia à 2000 mètres d'altitude au pied du Cervin.

Nous passons le ligne d'arrivée après 8h54'10 à la 85e position, "ko" mais contents.

A 16h00, les premières gouttes se sont mises à tomber. La pluie était de retour.

Yooouhouu!

 

 

 

2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre
2015: Le Trofeo Mezzalama est passé par la fenêtre

La course a été remportée chez les hommes par l'équipe italienne Matteo Eydallin, Damiano Lenzi, Michele Boscacci et chez les dames par Emelie Forstberg (Suède), Axelle Molarret (France), Jennifer Fiechter (Suisse).

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Dans ces montagnes dont la vue est à couper le souffle, votre exploit est à féliciter !
Bravo !
Répondre
C
Bravo les gars !
❤️
Répondre