Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 14:21

Ce deuxième week-end de septembre est passé très vite!

Samedi matin, je me suis réveillé fatigué et avec une douloureuse névralgie inter-costale. Heureusement après un bon café chez mon amoureuse avec ces deux angelots, j'étais d'aplomb pour planter quelques panneaux pour la 16e grimpée du Col Amic.

2016: Quand même pas tout faux

Après l'installation de l'aire de départ, je suis tranquillement rentré chez moi me changer pour participer comme coureur et ouvreur de la grimpée (dossard 231). Quelle chance!

Ma grimpée s'est bien passée, j'ai pu me mettre dans la peau des participants, apprécier la beauté de ce parcours, constater la bonne implantation des panneaux et ressentir la désagréable sensation qui traverse un coureur lorsqu'il lit les résultats et que son chrono est faux.

La contrariété était d'autant plus forte que c'est une course de mon club. Finalement, la journée s'est achevée agréablement autour d'une petite table avec mon amoureuse et ses enfants.

Photo Maurice Kloetzlen et Razorimage
Photo Maurice Kloetzlen et Razorimage
Photo Maurice Kloetzlen et Razorimage

Photo Maurice Kloetzlen et Razorimage

Dimanche, rendez-vous était pris au lever du jour avec Bernard pour participer à la "gentleman de Gérardmer" organisée tous les deux ans par le VS Géromois.

Ma douleur inter-costale avait enfin disparu.

Nous nous sommes élancés avec les dossards 14 depuis l'union nautique de Géradmer, en direction du Tholy pour arriver après 20 kilomètres sur le faubourg de Ramberchamp. Le parcours assez roulant comportait 164 mètres de dénivelé positif et 164 mètres de dénivelé négatif.

Malgré un vent assez marqué les conditions de course étaient bonnes. J'ai eu du plaisir sur le vélo tout le long et nous terminons l'épreuve en 27'46". C'est toujours très agréable de partager l'effort avec l'expérimenté et solide "Bernard".

Après un très long temps d'attente pour cause de "gros problème" pour définir les classements, nous montons sur la troisième marche du podium.

Avec deux soucis de "classements faux" en deux jours alors que je ne rencontre jamais cela en courant en  Suisse, je me pose la question suivante:

Est-ce si compliqué d'établir un classement juste sur une course contre-la-montre en France?

2016: Quand même pas tout faux
2016: Quand même pas tout faux
2016: Quand même pas tout faux
2016: Quand même pas tout faux

Partager cet article

Repost 0
Published by tomalp
commenter cet article

commentaires

KARCHER Bernard 12/09/2016 08:36

Mais, loin d'être tout juste et, en plus, très long le temps d'attente !... Bref, ce n'est pas trop la peine de polémiquer mais je pense que nous avons beaucoup à apprendre par rapport à des organisations bien plus modestes !... bK.

tomalp 12/09/2016 15:53

C'est certain.