Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 16:52
2019: L'Alsace du 21/9

CYCLISME | LE CHRONO DANS TOUS SES ÉTATS

VC Soultz : l’état de grâce

Ce week-end, le VC Soultz organisait deux épreuves contre la montre - la 19e montée du col Amic samedi, et le 2e  chrono du vignoble dimanche - avec une météo quasi estivale, de solides vainqueurs et tous les records battus les uns après les autres.

La montée du col Amic existe depuis presque une vingtaine d’années. Mais c’est de l’an dernier seulement que date le chrono du Vignoble, afin d’offrir aux « vrais » rouleurs un autre type d’effort, plus classique et plus adaptée à leurs capacités.

La passion selon Thomas Krebs

À l’origine de cette création et du regroupement des deux épreuves sur le même week-end, Thomas Krebs. Le vice-président du VC Soultz ne cache pas son attrait pour les courses contre-la-montre. Mieux, cette passion, il entend la partager avec le plus grand nombre, cyclistes de toutes catégories, licenciés ou non. Thomas Krebs paie largement de sa personne : s’il s’investit totalement dans la partie organisation des courses, il y prend part aussi. Ce fut encore le cas ce week-end.

C’est une évidence, la réussite d’une manifestation extérieure dépend de la météo. Et là les Soultziens ont été gâtés. Pas étonnant donc que samedi comme dimanche, la participation ait fait un grand bond en avant : 90 concurrents pour le « col Amic » (le précédent record - 83 - remontant à 2016) et 76 partants pour le chrono (52 en 2018).

Les classements des courses sont éloquents et en reflètent parfaitement le niveau, avec à la clé de nouveaux temps records. Samedi, les purs grimpeurs ont été à la fête sur les 8,5 km de la montée du Col Amic. Simon Combes, l’Alsacien du CR4C Roanne, a devancé Gaétan Steger (ASPTT Mulhouse) victorieux l’an dernier - les deux améliorant les temps de 2018 - et le jeune Altkirchois Florian Kohler. Détail original : la montée commence par environ un kilomètre de… descente vers le camping de Wuenheim !

Les bolides de sortie

Dimanche, sur la route du Vin, entre Wuenheim et Uffholtz (et retour), ce sont les rouleurs qui ont fait parler la poudre et là aussi les vainqueurs ont de sérieuses références. Quentin Bezza (VCU Schwenheim), champion du contre-la-montre du Grand Est espoir, a dominé ses adversaires de toute sa classe, battant au passage le record de l’an dernier de 33 secondes. Son second et coéquipier Antonin Chatila-Brunotte a aussi fait mieux que le premier de 2018. Le Finlandais de l’AC Besançon, 3e , a mis une touche internationale au palmarès de la course.

Certains concurrents, dont les meilleurs évidemment, avaient sorti la grosse artillerie, utilisant des machines dédiées à l’effort solitaire, avec leurs roues pleines et leurs guidons surbaissés équipés de prolongateurs et de repose-bras. Thomas Krebs, parti le dernier, avait également fait ce choix.

Simon Combes, passé lui aussi par le VCU Schwenheim et 4e  du Chrono, a remporté le Challenge du VC Soultz, un classement combiné sur les deux épreuves.

G.G.

Partager cet article

Repost0

commentaires