Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 05:56

Samedi 27 août 2011: "Bienvenue dans les Vosges"

DSCI0002--1024x768-.JPG

6°C au Markstein, 8°C à Gérardmer

Après avoir retiré la plaque de cadre (n°337), ce sera mise à l'abri et recherche de chaleur. Brh... c'est qu'il caille dans ce pays Vosgien!

 

Dimanche 28 août 2011: "Le grand jour"

J'ai eu peur de me réveiller tout ridé avec une grande barbe blanche, mais il n'en fut rien. La journée de mes 40 ans sera superbe du début à la fin . La météo était de la partie et la cyclosportive "les Ballons Vosgiens" se déroulera donc dans des conditions optimales: 12°C au départ et 21°C à l'arrivée.

2011

18e édition des BV organisée par le Vélo Sport Géromois.

Deux épreuves avaient lieu: les Crêtes Vosgiennes (90km et 1600m) et les Ballons Vosgiens (155km et 3700m).

Je prenais part au magnifique parcours des Ballons Vosgiens, qui passera au bout de 90km tout près de mon domicile.

parcours.JPG

Le parcours des Ballons Vosgiens: Schlucht, Breitfirst, Kahler Wasen, Firstplan, Markstein, Bramont, Feignes, Grosse-Pierre, Mauselaine.

Ayant eu l'ordre de "modérer le moteur de ma machine", je me suis sagement placé derrière les quelques 500 concurrents sur la ligne de départ.

s [1024x768]

Le soleil est là! Yeah!

Le parcours débute par la belle ascension du Col de la Schlucht. Dans la montée, je rejoins mon ami "Seb" qui avoue ne pas être bien. Malheureusement, il sera contraint à l'abandon à cause d'un genou défaillant.

La route des crêtes était "majestueuse". Le soleil transperçait la brume qui remontait des fonds de vallons! Nous voilà sur les crêtes des Vosges entre chaumes et rochers, avec un panorama à pic vers les lacs glaciaires de Longemer, Blanchemer, Kruth.

Décidément, nous sommes des privilégiés là haut! Rien à redire: "La montagne, ça nous gagne!"

Peu avant le Markstein, le parcours partait à gauche pour atteindre les 1280m du Col du Breitfisrt (KM 34), puis plonger dans la descente du Platzerwasel.

Bonne surprise, arrivé dans Sondernach nous empruntions une route que je ne connaissais pas: la "rue du Landersbach". Une très jolie petite route qui nous mène tranquillement à 1163m au Kahler Wasen (KM 55). Les bénévoles du ravitaillement m'avouent avoir eu très froid en installant le poste à 7 heures ce matin. "Merci, sans vous, il n'y aurait pas de course!"

Là, j'ai une pensée pour Phil'Blind qui apprécie beaucoup la montagne située au nord; un amas de granit au milieu de nul part, dont les pierres sont disposées étrangement, le Steinberg (1177m).

La route descendante avec un bon revêtement nous a mené à Wasserbourg. A cet instant, j'ai enlevé ma veste et n'ai plus eu à la remettre. Apparemment "Hélios" le dieu du soleil participait aussi aux Ballons Vosgiens.

La montée du Col du Firstplan (722m, KM 73) fut sympa en compagnie de Vincent que j'avais rencontré à l'Alpenbrevet. La descente de ce même col vers Osenbach, puis Wintzfelden est monotone; ce n'est vraiment, vraiment, vraiment pas mon col sur ce versant!

b.jpg

Au Col du Bannstein (KM 87) se trouvait le second ravitaillement. Jean-Luc et Roland étaient signaleurs: "Toujours actifs pour le vélo ces deux là!"

yrec.JPG

A présent, direction le lac de la Lauch. J'y dépasse un gars en tenue italienne. "C'est dingue comme c'est cosmopolite!" me dis-je. KM 107, au ravitaillement du Markstein (1184m), une gentille bénévole me remplit les deux bidons ... avec respectivement  2 et 4 guêpes: à boire et à manger, glups!

Là, l'italien m'aborde avec une tape dans le dos "Salut Thomas, c'est Hervé!" Bravo tom, encore une preuve que tu n'es vraiment pas physionomiste! L'ex-licencié du Vélo Club Soultzia m'accompagnera vers le lac de Kruth, puis à travers Wildenstein. Une crevaison lente le força à s'arrêter pour réparer. Au Col du Bramont (956m) KM130, nous retrouvons le territoire vosgien.

f.jpg

Après être passé devant notre terrain d'entraînement hivernal favori (Pont de Blanchemer, Vologne), le Col des Feignes sous Vologne (922m, KM141, ravitaillement), nous ouvre les portes de la vallée du Chajoux, véritable "grenier à neige en hiver"! Le parcours longe le lac glaciaire de Lispach et sa tourbière flottante. "Mais qu'est-ce que la nature est belle..."

A partir du pont du Metty, la route se redresse enfin avec un passage un plus raide, puis nous conduit au Col de Grosse Pierre (954m). Il ne reste ensuite plus qu'à filer vers Gérardmer pour franchir la ligne d'arrivée à la Mauselaine (850m, KM155) après 6h14 à la 176e place.

g.jpg

Je franchis la ligne, une belle "nénette" m'applaudit: "Mais, c'est ma soeur!"

 

L'arrivée franchie marqua le DEBUT d'un grand moment pour moi. Plusieurs des personnes que j'aime étaient là (ma famille et mes amis).

Mym--11---Resolution-de-l-ecran-.JPG

DT.JPG

BK.JPG

329914_10150303882551670_573751669_8096742_3138098_o.JPG

zz.jpg

Mym--52---Resolution-de-l-ecran-.JPG

Mym--13---Resolution-de-l-ecran-.JPG

Mym--16---Resolution-de-l-ecran-.JPG

nico--Resolution-de-l-ecran-.jpg

Cette belle journée, c'est achevée autour d'une pizza avec un verre de champagne.

DSCI0006rec--Resolution-de-l-ecran-.jpg

famille--Resolution-de-l-ecran-.jpg

 

Remerciements:

Merci à ma famille et à mes amis,

Merci à la guêpe qui m'a fait quadrupler la lèvre et la langue,

Merci à Nolwen Leroy et à Miossec de m'avoir mis une chanson en tête toute la journée.

Ainsi se termine la petite série "FIESTA".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clo 01/09/2011 21:20



sacrée journée... à lire comme ça, j'ai même envie de recommencer !!!



tom 02/09/2011 09:09







KARCHER Bernard 31/08/2011 12:43



Superbe reportage, Thomas, bravo !... Et, bon 40 ème anniversaire (bon, je sais, il est passé, il ne repassera pas !...). bK.



tom 31/08/2011 17:57



Merci pour ta visite.