Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 18:31

Aujourd'hui après une journée de travail bien morose et après avoir entendu le "cri du Berni", je décide de quitter la grisaille de la plaine pour m'offrir un Grand Ballon. A la vitesse "Grand V", je remets des roues sur mon vélo qui avait été rangé pour hibernation et enfile ma tenue de cycliste du VCS.

20121011-CAGB.jpg

Dès les premières pentes du Col Amic, je découvre avec plaisir les panneaux qui jalonnent désormais l'ascension du Grand Ballon du parc à cigognes de Soultz, jusqu'au sommet de la route en indiquant la distance restante jusqu'au sommet, le pourcentage de pente moyenne sur le kilomètre à venir et l'altitude.

20121011-CAGB--1-.jpg

Petit clin d'oeil au virage 51.

20121011-CAGB--2-.jpg

Après 10km, la sortie de la grisaille était féerique!

20121011-CAGB--3-.jpg

A la ferme du Ballon, il reste 3km.

20121011-CAGB--5-.jpg

La vue est superbe par dessus le brouillard.

20121011-CAGB--6-.jpg

Plus qu'un kilomètre et c'est déjà fini pour aujourd'hui. Quel bonheur!

20121011-CAGB--8-.jpg

Le nouveau panneau indiquant le sommet de la route du Grand Ballon

20121011-CAGB--9-.jpg

Une petite pause avec des touristes permet d'apprécier la température douce!

20121011-CAGB--11-.jpg

La route des crête était déserte; une tranquilité appréciée.

20121011-CAGB--12-.jpg

Passage au lac de la Lauch,

puis par "la bosse qui fait chaud quand il fait froid"

et c'est la plongée dans la brouillard.

20121011-CAGB--10-.jpg

C'était biennnnnnnnnnnnnnnnnnn!

Partager cet article

Repost0

commentaires

K

Cool, Thomas, du bonheur simple sans chercher à aller loin !...


Bien souvent, le bonheur est à côté de chez nous et nous ne le voyons même pas !...


bK.
Répondre