Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 18:46

Voilà un peu de promotion pour les 3 évènements sportifs qu'organisent nos amis vosgiens cet hiver.

- Dimanche 20/1/2013: 6e Montée du Kastel, ski de montagne, montée en individuel.

- Dimanche  27/1/2013: 14e Rainkopfraid, ski-alpinisme par équipe de 2.

- Samedi 02/3/2013: 6e Relais de l'Ermitage, ski de montagne en relais à 2.

Skialp-vosges.jpg

Bon hiver à tous les skieurs de montagne du massif vosgien!

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 19:19

Extraits du Championnat d'Alsace de cyclocross 2012

- la course Masters:

- la course Seniors:

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 20:03

En hommage à Patrick EDLINGER.

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 20:05

Dimanche 18 novembre 2012, accompagnés de notre photographe préférée et de son bonnet "Milka", nous prenons la route vers Madiswil en Suisse pour la première édition du Flueckiger-cross.

20121118-Madiswil--3-.JPG

Arrivés sur place nous découvrons un parcours fantastique, tracé au milieu des prés, à la fois technique et spectaculaire.

402545_336779706420227_2084970228_n.jpg

Sur un tel circuit, toutes les capacités des cyclistes peuvent s'exprimer: le physique et la technique.

46214_336763339755197_2097599930_n.jpg

Je m'y suis bien amusé dans la course B, bien que la mécanique m'ait lâché et que la forme n'ait pas été au rendez-vous.

.Photo337.jpg

Même Clotilde s'y est bien amusée.

madiswil2012_jekami_wja_0075.jpg

La course A nous a offert du grand spectacle, comme c'est toujours le cas en RADQUER!

Oh la vache, c'était super.

20121118-Madiswil--13-.JPG

Vivement la suite!

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 21:26

Deux dirigeants du cyclisme alsacien qui s'expriment...

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 18:42

Un petit clip pour rappeler que dans la Vie, tout est possible!

Dans la Vie, tout peut arriver, tout! Dans la Vie, rien n'est acquis, rien! DS

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 18:22

Samedi 27 octobre, "grand jour" dans notre famille depuis 38 années, j'ai besoin de filer là haut.

20121027-GB-POWER---2---Copier-.JPG

Comme point de départ, le Mannweg avec un vent glacial,

20121027-GB-POWER---3---Copier-.JPG

... s'en suit un chemin qui est si raide, que même les vttistes y coulent leur bielle! Si, si!

20121027-GB-POWER---4---Copier-.JPG

Je me décide à parcourir la belle arête du Saint Pirmin.

20121027-GB-POWER---9---Copier--copie-1.JPG

Vient alors le moment de quitter le chemin du lévrier,

20121027-GB-POWER---26---Copier-.JPG

... pour celui plus escarpé et enneigé du chamois.

20121027-GB-POWER---53---Copier-.jpg

L'arête achevée, direction sommet du Grand Ballon.

20121027-GB-POWER---56---Copier-.jpg

Les éléments sont déchaînés, je n'ai pas ma place bien longtemps là haut. Mais que c'est bon et beau!

20121027-GB-POWER---49---Copier-.jpg

Le retour se fera sur des chemins tranquilles,

20121027-GB-POWER---62---Copier-.jpg

... où les pensées peuvent vagabonder.

20121027-GB-POWER---34---Copier--copie-1.JPG

Une sortie qui aura été l'occasion de retrouver des notions basiques, du pur Bonheur!

VIVEMENT LA SUITE !

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 18:15

Après une semaine en Alsace avec les alpes en toile de fond, l'appel de le montagne était vraiment trop fort!

20121020 Oeschinensee (1)

Samedi 20 octobre, les prévisions météorologiques étaient parfaites!

Dès la première heure, nous prenons la direction de l'Oberland Bernois. 

20121020-Oeschinensee--75-.JPG

L'objectif est d'aller se resourcer en montagne, là où les vraies valeurs réapparaissent!

20121020-Oeschinensee--90-.JPG

Randonner au milieu des mélèzes jaunis par l'automne...

20121020-Oeschinensee--58-.JPG

... quitter peu à peu le monde végétal,

20121020-Oeschinensee--51-.JPG

... plonger dans le monde minéral,

20121020-Oeschinensee--68-.JPG

... se sentir pousser des ailes,

20121020-Oeschinensee--82-.JPG

... se laisser surprendre par la nature,

20121020-Oeschinensee--84-.JPG

... ressentir le froid,

20121020-Oeschinensee--99-.JPG

... ressentir le chaud,

20121020-Oeschinensee--107-.JPG

... c'était prendre rendez-vous avec le bonheur!

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 18:31

Aujourd'hui après une journée de travail bien morose et après avoir entendu le "cri du Berni", je décide de quitter la grisaille de la plaine pour m'offrir un Grand Ballon. A la vitesse "Grand V", je remets des roues sur mon vélo qui avait été rangé pour hibernation et enfile ma tenue de cycliste du VCS.

20121011-CAGB.jpg

Dès les premières pentes du Col Amic, je découvre avec plaisir les panneaux qui jalonnent désormais l'ascension du Grand Ballon du parc à cigognes de Soultz, jusqu'au sommet de la route en indiquant la distance restante jusqu'au sommet, le pourcentage de pente moyenne sur le kilomètre à venir et l'altitude.

20121011-CAGB--1-.jpg

Petit clin d'oeil au virage 51.

20121011-CAGB--2-.jpg

Après 10km, la sortie de la grisaille était féerique!

20121011-CAGB--3-.jpg

A la ferme du Ballon, il reste 3km.

20121011-CAGB--5-.jpg

La vue est superbe par dessus le brouillard.

20121011-CAGB--6-.jpg

Plus qu'un kilomètre et c'est déjà fini pour aujourd'hui. Quel bonheur!

20121011-CAGB--8-.jpg

Le nouveau panneau indiquant le sommet de la route du Grand Ballon

20121011-CAGB--9-.jpg

Une petite pause avec des touristes permet d'apprécier la température douce!

20121011-CAGB--11-.jpg

La route des crête était déserte; une tranquilité appréciée.

20121011-CAGB--12-.jpg

Passage au lac de la Lauch,

puis par "la bosse qui fait chaud quand il fait froid"

et c'est la plongée dans la brouillard.

20121011-CAGB--10-.jpg

C'était biennnnnnnnnnnnnnnnnnn!

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 11:00

Un peu de vélo de route en images...

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 11:43

Vendredi 5 octobre 2012: comme prévu, nous ne déposons pas Danièle à 13h30 à l'aéroport, puis nous prenons la direction du Lac Léman pour un petit week-end d'évasion.

20121006-PH--62---Copier-.JPG

Samedi 6 octobre: C'est à Douvaine sur les hauteurs du lac que se déroule le "7e Chrono individuel, la Patrice Halgand". Après deux tours de reconnaissance, Clo s'élance à pleine vitesse.

20121006-PH--39---Copier-.JPG

Elle accomplira une belle performance en pulvérisant sa meilleure moyenne horaire avec plus de 36km/h sur ce parcours accidenté.

20121006-PH--21---Copier-.JPG

Peu après, c'était à moi de m'élancer. La chaleur était au rendez-vous, je me doutais bien que les jambes y seraient aussi. Effectivement, dès le début je parviens à me mettre en sur-régime et à le tenir jusqu'à l'arrivée! Suis trop content, la machine a enfin tourné plein pot! Rien à redire, j'aime la chaleur!

20121006-PH--57---Copier-.JPG

Clotilde SCHOEPFER: 24'34 - 3e Senior Dame (6e Scratch)
Thomas KREBS: 20'54 - 1er en 40/49 ans (14e Scratch)

Tous les résultats sur https://docs.google.com/file/d/0B15Kgk5QviwIc2Y0T3M5WmZQWjA/edit?pli=1

20121006-PH--60---Copier-.JPG

C'était biennnnnnnnnnnnnnnn!

Merci Mym pour l'accueil!

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 15:43

Vendredi 28 septembre:

Trois mois après m'en avoir parlé pour la première fois, Joël monte dans ma voiture et nous démarrons en direction de Bad Durrheim, ville de Forêt-Noire où nous allons disputer la 13e édition de la course "Rothaus Riderman".   

aa.JPG

C'est un contre la montre qui nous attend en ce premier jour. Le soleil irradie le parcours de lumière et nous révèle toutes ces belles couleurs de l'automne qui s'installe tout doucement.

Hormis un "superbe tout-droit" dans un rond-point lors de la reconnaissance du parcours, tout s'est bien déroulé pour nous deux:

Joël termine en 26'32, 77e Master1 et je termine en 24'32, 37e Master2 au bout de ces 16km. 

aa--2-.jpg

aa--4-.JPG

aa--3-.JPG

aa--5-.jpg  

aa--6-.jpg

3 jours sous le regard de la "Birgitt de Rothaus".

Samedi 29 septembre:

La pluie est au rendez-vous de la 2e étape de 82km. Comme j'ai pour habitude de le rappeler, "il pleut, ça va aller vite!".

Effectivement, le meilleur temps du parcours tombe et tous arriverons avec une vitesse moyenne très élevée.

Joël termine à une belle 22e place Matser1 et je termine 19e Master2. 

aaa.JPG

Dimanche 30 septembre:

Sous un ciel gris mais lumineux, la troisième étape démarra sur les chapeaux de roues pour 86km; ça tombe bien on aime ça!

A nouveau une moyenne très élevée et un sourire jusque derrière les oreilles à l'arrivée: "c'était super bien!".

Joël Lallemand - 74e Master1 et je termine 30e Master2 

aaa--3--copie-1.jpg

539516_480167072017985_999386135_n.jpg

aaa--2-.jpg

aaa--4-.JPG

Au final...

Classement général final:

Joël Lallemand - 229e / 64e
Thomas Krebs - 98e / 22e Master II
http://abavent.com/abavent2/ergebnisdienst/riderman2012/pdf/Gesamtwertung/RRIM12_Gesamtwertung 

aaa-copie-1.GIF

Je me réjouis pour y retourner l'an prochain, peut être m'y accompagnerez-vous?

 

Quoiqu'il en soit, il me reste une année pour trouver ce qu'est ce "Wass esch dass?" que j'ai découvert à Bad Durrheim. 

aaa--5-.jpg

Le "Wass esch dass?" de Bad Durrheim. 

 

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 09:54

Avec ce vélo type "aéro" présenté par Toyota, il est possible de contrôler certaines fonctions avec sa... pensée!

Toyota Prius Bike Concept

prius-bike-concept.jpg


En effet, c'est avec les ondes cérébrales que se font les changements de vitesse.

Un casque spécial pour communiquer avec le vélo

prius-bike-concept-casque.jpg

C'est un casque muni de sondes qui envoie les ordres au dérailleur motorisé via un cerveau électronique situé sur le vélo.Avant utilisation, il faut effectuer des réglages en étalonnant sa pensée cérébrale.

 

Un apprentissage nécessaire

prius-bike-concept-compteur.jpg

Pour pouvoir apprendre à "contrôler" les ondes cérébrales, il faut pratiquer via une application iPhone  expérimentale. Plus on s'entraîne sur l'appareil, plus les calculs deviennent subtiles et donc les réactions efficaces.

Une station d'accueil pour Smartphone est intégrée et permet aux cyclistes de consulter des informations sur la vitesse, cadence ou rythme cardiaque.

prius-bike-concept-frein.jpg

Je ne sais qu'en penser, d'ailleurs plus tôt ne pas trop penser, car ça risque de changer mes vitesses!


(Source: http://www.cyclesud.fr)

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 17:40

Les vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 septembre 2012, c'est à Bad-Dürrheim que ça se passe!

Le "13e ROTHAUS-RIDERMAN" se déroulera dans la petite station thermale Allemande, Bad-Dürrheim. Cette ville de 13 000 habitants, située à 703m d'altitude, est la plus haute station thermale de Forêt-Noire. Elle est dite station thermale "climatique" et "saline":

C'est son agréable climat tempéré, vivifiant et préalpin, ainsi que sa faible humidité ambiante, qui lui donne le titre de "station climatique"; c'est aussi la seule station "saline" de Forêt-Noire.

riderman_opener.jpg

Les organisateurs de cette épreuve propose aux quelques 2000 participants 3 jours de course, avec le premier jour (vendredi) un contre-la-montre et les deux jours suivants (samedi et dimanche) une étape au profil montagneux à chaque fois.

Contre la montre du vendredi, 28. Septembre 2012:
  • 1. Etappe Rothaus RiderMan Tour
  • 16,0 km / 200m de dénivelé sous frome d'un aller-retour
  • Départ entre 14h et 18h

Course en ligne du samedi, 29. Septembre 2012:

  • 2. Etappe Rothaus RiderMan Tour
  • 81,5 km / 1.000m de dénivelé
  • Départ à 15h
Course ne ligne du dimanche, 30. Septembre 2012:
  • 3. Etappe Rothaus RiderMan Tour 
  • 86,0 km / 1.050m de dénivelé
  • Départ à 11h

De quoi bien finir le mois de septembre avec mon ami et co-équipier du Vélo Club Soultzia, Joël Lallemand. Voici le lien vers le site internet de l'épreuve: http://www.riderman.de

:-)

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 18:36

L'alsace

L'Alsace du 16 spetembre 2012

RoutesQuand Speck invente le radar privé publicitaire

et-si-andre-speck-avait-tout-simplement-invente-le-radar-in.jpg

Et si André Speck avait, tout simplement, inventé le radar intelligent ? Photo Darek Szuster

À Bitschwiller-lèsThann, André Speck a installé, devant son magasin de sport, un radar pédagogique. Lequel oblige les automobilistes à ralentir…

André Speck n’a pas son pareil pour dénicher la bonne idée marketing. Sa dernière trouvaille, c’est tout simplement un panneau indicateur de vitesse, également appelé radar pédagogique. Ainsi est né le premier radar privé français ! « Je roule tous les jours et des radars, j’en vois beaucoup. Et que fait-on quand on voit un radar ? On ralentit. C’est comme ça que je me suis dit : ‘‘Et pourquoi pas à Bitschwiller-lès-Thann ?’’ »

Le législateur n’ayant jamais envisagé qu’un privé pourrait, un jour, s’offrir un radar, l’action d’André Speck est parfaitement légale dans la mesure où l’instrument est placé au bord de la route mais sur sa propriété. « C’est marrant car c’est préventif mais ça fait ralentir les automobilistes », indique le commerçant. L’intérêt est donc sécuritaire sur cette RN66 où, à cet endroit, la vitesse est limitée à 50 km/h mais aussi commercial. Des lumières, rouges ou vertes selon que l’automobiliste dépasse, ou non, la vitesse autorisée, sont clairement visibles mais le traditionnel nombre de points supprimés, en cas d’allure excessive, a laissé place à l’intitulé « Speck Sports ». En attendant de lire « Promotions » ou « Soldes »… Coût de l’investissement : 4 000 €. « C’est un investissement publicitaire, une identité visuelle, comme la chaussure de ski, mais cela a du sens car cela protège les habitants », note André Speck qui n’est pas peu fier de son coup.

« Ça fait rigoler », concède-t-il, rappelant qu’il fait, lui-même, marcher le commerce local puisque le panneau indicateur de vitesse a été fabriqué par la société Icare à Wittelsheim. Ce qu’ignore cependant le commerçant de Bitschwiller-lès-Thann, c’est si les gendarmes qui, récemment, avaient installé un vrai radar automatique mobile dans une Renault Megane bleue étaient au courant du radar pédagogique estampillé « Speck Sports ».

le 16/09/2012 à 05:01 par Laurent Bodin

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:18
Il aura fallu attendre que septembre 2012 soit bien entamé pour réussir un week-end! Ouf, c'est fait!

Samedi 8 septembre: 37e Chrono des Meubles Desbiolles
20120908--13-.JPG
C'est devant le magasin des "Meubles Desbiolles" à Neydens (74) que le Vélo Club Saint Julien a donné le départ du "37e Chrono des Meubles Desbiolles". Le parcours de 15km était plaisant avec une forte montée au départ, suivie d'une descente où la vitesse était grisante à en affoler les radars pédagogiques des villages traversés!
20120908--21-.JPG
Je finis 30e et Clo 5e dame.
Une super partie d'amusement!
20120908--23-.jpg
Dimanche 9 septembre: vélo dans le Jura
Après avoir été hébergés à Divonnes-les-Bains auprès de Bouddha, nous avons pris la route vers le Jura.
Au départ de Prémanon, nous avons roulé sur les "Traces du Tour de France 2010".
dep.jpg
Le début du parcours empruntait une route exceptionnellement jolie (CD126) le long de viaducs et qui est fermée aux voitures les dimanches et les jours fériés.
Après être passés par Morez, Valfin, Saint Claude, nous nous sommes ensuite offerts les beaux lacets de la route montant à Septmoncel. Un régal.
20120908--2-.jpg
De quoi changer d'air et revenir avec de biens belles images en tête.
5995_0_fr.jpg-800x500.jpg
Merci pour tout Myriam!
Vivement la suite...

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 23:00

Nous sommes tous sous le regard de quelqu'un, même quand on ne s'en doute pas.

Google Maps et Google Street réserve parfois quelques surprises...

Cette fois-ci, c'est le champion de Belgique Tom Boonen et quelques amis cyclistes qui ont été débusqués avant de partir à l'entraînement, à Lommel en Belgique

 

http://maps.google.com/maps?layer=c&panoid=0ZqZhudZSWloD8MJuWmiEw&cbp=12%2C293.6%2C%2C0%2C3.61

 

Boonen-Google.jpg

 

Bon, à Soultz R.A.S. Ouf sauvé !

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 11:00

Dimanche 2 septembre 2012: Championnat d'Alsace de Contre la montre à Batzendorf (67)

 

C'est l'occasion de reprendre un dossard, de faire un peu d'intensité et de tester mon aérodynamisme sur un joli parcours tracé entre tabac et houblon.

Batz.jpg

http://www.openrunner.com/?id=1812119

 

Ce fut aussi l'occasion de mettre les "compteurs à zéro" avec mon équipier de ski-alpinisme des 6 dernières années à la Pierra Menta, Eric Géhant.

Finalement, la course des Masters a été remportée par l'inoxydable Bernard Karcher. Eric Géhant est brillant 3e à 45" du vainqueur. Je me classe 5e à 1'10.

035.JPG

Bilan des comptes: Eric Géhant est crédité de 25" d'avance.

 

Ce n'est que partie remise, car je vais m'améliorer 

Pour cela je vais m'insiprer de l'aérodynamisme développé par Eric Baronne sur la vidéo ci-dessous. Eric Baronne s'est d'ailleurs aussi essayé à la Pierra Menta.

Quoiqu'il en soit, j'étais content de porter à nouveau un dossard.


Et Eric n'oublie pas: "25 secondes!"


Vivement la suite!

 

Partager cet article

Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 23:01

41.JPG

Partager cet article

Repost0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 06:20

Tel le sage...

Le  vent frémit dans les branches des arbres, mais quand il est passé les arbres sont silencieux.

Les oiseaux volent au-dessus de l'eau claire et froide, mais lorsqu'ils sont passés l'eau ne garde pas leur image.

L'orage remplit le ciel de son ombre, la terre de son eau, mais lorsqu'il est passé, le ciel n'en garde aucune trace et la terre s'en trouve vivifiée.

De même le sage n'occupe-t-il pas son esprit des regrets du passé ou des appréhensions de l'avenir.

Il respire la nature, s'imprègne du moment présent et évite ainsi toute tristesse et toute douleur.

20110710--8-.JPG

Le Bonheur, notre Bonheur est en nous...


Partager cet article

Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 14:30

Voilà une petite vidéo qui intéresse quelques personnes; amateurs de de vélo, ou pas...

 

 

Toutes les infos sur cette assistance électrique pour vélo, dont les prix, sur http://www.vivax-assist.com/en/unternehmen/index.php

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 13:03

C'est reparti.

J'ai revu les Lis Martagon du Grand-Ballon. C'est un bonheur simple, mais un vrai bonheur. Un bonheur, qui inondera mon coeur pour plusieurs jours! Rien, rien, rien ne me l'enleverra, ce bonheur. 

14072012015.jpg

:-)

Partager cet article

Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 20:23

La voix des sables

Il était une fois un vieux fleuve perdu dans les sables du désert. Il était descendu d'une haute montagne qui se confondait avec le bleu du ciel. Il se souvenait avoir traversé des forêts, des plaines, des villes, vivace, bondissant, puis large, fier et noble. Quel mauvais sort l'avait conduit à s'enliser parmi ces dunes basses, où n'était plus aucun chemin? Où aller désormais et comment franchir des espaces brulés qui semblaient infinis? Il l'ignorait et se désespérait.

Or, comme il perdait courage à s'efforcer en vain, lui vint des sables un voix qui lui dit:

- Le vent traverse le désert. le fleuve peut en faire autant.

Il répondit qu'il ne savait pas voler, comme faisait le vent.

- Fais donc confiance aux brises, aux grands souffles qui vont, dit encore la voix. Laisse-toi absorber et emporter au loin.

Faire confiance à l'air hasardeux, impalpable? Il ne pouvait accepter cela. Il répondit qu'il était un terrien, qu'il avait toujours poussé ses cascades, ses vagues, ses courants dans le monde solide, que c'était là sa vie et qu'il lui était inconcevable de ne plus suivre sa route vers des horizons sans cesse renouvelés. Alors la voix lui dit (ce n'était plus qu'un murmure):

- La vie est faite de métamorphoses. Le vent t'emportera au-delà du désert, il te laissera retomber en pluie, et tu redeviendras rivière.

Il eu peur tout à coup. Il cria:

- Mais moi, je veux rester le fleuve que je suis!

- Tu ne peux, dit la voix des sables. Et si tu parles ainsi, c'est que tu ignores ta véritable nature. Le fleuve que tu es, n'est qu'un corps passager. Sache que ton être impérissable fut déjà maintes fois emporté par le vent, vécut dans les nuages et retrouva la Terre pour à nouveau courir, ruisseler, gambader.

Le fleuve resta silencieux. Et, comme il se taisait, un souvenir lui vint, semblable à un parfum à peine perceptible. "Ce n'est peut-être rien qu'un rêve" pensa-t-il. Son coeur lui dit: "Et si ce rêve était ton seul chemin de vie désormais".

Le fleuve se fit brume à la tombée du jour. Craintif, il accueillit le vent, qui l'emporta. Et soudain, familier du ciel où planaient des oiseaux, il se laissa mener jusqu'au sommet d'une montagne. Loin au-dessous de lui, les sables murmuraient:

- Il va pleuvoir là-bas où pousse l'herbe tendre. Un nouveau ruisseau va naître. Nous savons cela. Nous savons tout des milles visages de la vie, nous qui sommes partour semblables.

La voie sans cesse parle. Comme la mémoire du monde, le conte des sables est infini.

Partager cet article

Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 19:00

Voilà en images pourquoi les montagnes Suisses sont si belles!

Bon, faut s'y mettre chez nous...

Partager cet article

Repost0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 06:32

La Patrouille des Glaciers
PDG 2012 – Mot de conclusion du commandant
292516_384018774970841_111867122186009_1024450_331552542_n.jpg
"Chers militaires actifs au sein de la PDG, chères patrouilleuses et chers patrouilleurs, chers invités, amis, journalistes, partenaires et sponsors,
La 15ème édition de la PDG depuis 1984 s’est achevée – elle complète l’histoire de cet événement unique qu’est la Patrouille des Glaciers. La PDG 2012 nous a rappelé à sa manière la règle fondamentale, la loi de base de toute activité alpine : « il faut savoir renoncer »
Déjà durant la préparation de la course, nous avons dû mettre en place toute l’infrastructure par mauvais temps, ce qui a exigé des nerfs et fut un véritable tour de force vu les conditions difficiles.
La première course commençant par les départs de Zermatt, le 25 avril, a dû être interrompue peu avant minuit. Les patrouilles ont ensuite été forcées à rebrousser chemin et retourner au pied du Cervin ; en parallèle, le parcours d’Arolla à Verbier a pu être accompli sans interruption. Nos émotions furent tiraillées entre le sentiment de déception à Zermatt et celui de joie à Verbier.
La deuxième course a démarré comme prévu avec les départs de Zermatt, passant la Tête Blanche dans une ambiance de saine compétition en haute montagne. Cependant, les températures, qui avaient augmenté fortement, ont empêché le regel dans la zone du Val de Dix : Impensable de continuer la course dans de telles conditions ! Il a donc fallu rapatrier les patrouilles qui venaient de partir d’Arolla.
Et pour le final, un team de la PDG se retrouva bloqué à la cabane de Rossier, et se vit confronté à une extrême tempête de foehn qui arracha le toit de leur dortoir ; Quel soulagement d’apprendre, le lundi matin, qu’ils ont tous pu être évacués, sains et saufs, par un puma de l’armée !
Nous avons fait tout notre possible pour que les courses puissent avoir lieu. Nous avons également pris toutes les mesures garantissant la sécurité de chacun. Respectant les meilleures traditions de notre armée, nous avons dû prendre des décisions rapides et les exécuter de manière compétente. Bien que ces choix ne soient pas appréciés par tous, ils étaient nécessaires : « La sécurité avant tout ».
Je vous remercie tous cordialement pour votre engagement, votre soutien et votre compréhension. Durant les jours de la PDG 2012, je ne me suis pas seulement senti soutenu, mais porté par vous tous – un sentiment, qui est très important aussi pour un commandant.
Je voudrais pouvoir vous serrer la main à tous, à chaque soldat de notre armée, qui, d’une manière ou d’une autre, a contribué à la PDG 2012. Toute contribution de votre part était essentielle !
Je compatis aussi à la déception des patrouilles et de leurs proches, qui sont venus de tous horizons et qui ont dû renoncer : J’espère que ce sentiment de déception, bien compréhensible, sera bientôt remplacé par celui de fierté : Vous pouvez en effet être fiers d’avoir été prêts à relever le défi de cette course et fiers aussi d’avoir été capables, avec humilité, d’accepter le renoncement.
Je vous remercie tous, amis, invités, partenaires, sponsors, journalistes ainsi que nos supérieurs à la tête de l’armée : Votre confiance et votre soutien nous encouragent et nous stimulent à commencer les travaux de préparation pour 2014.
Vive la PDG !"
Ivo Burgener, commandant de la Patrouille des Glaciers
***

Partager cet article

Repost0