Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 15:13

Les cyclo-crossmen apprécieront cet article de Jean Louis TOUZET dans "LIBERATION du 3 février 1996". Pour les autres, ne perdez peut être pas votre temps, je crains que seuls les amoureux des terrains gras peuvent s'y reconnaître.
Cyclo-cross, petite reine de coeur. A l'occasion du Mondial à Montreuil, le regard de l'entraîneur des Français.

Jean-Yves PLAISANCE: le cyclo-cross Français lui doit beaucoup!

L'oeil noir en haut de la butte regarde les silhouettes fumantes dans le matin glacé. Jean-Yves Plaisance, entraîneur de l'équipe de France, est aussi celui qui a inspiré le circuit «technique» des championnats du monde qui se déroulent dimanche dans le parc de Montreau, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), sur un parcours de 3 kilomètres. Jean-Yves Plaisance est un quinquagénaire placide, qui conduit en douceur ses six coureurs sur le terrain de la souffrance, avec des phrases qui repassent à la patte-mouille les nerfs à vif: «Allez, t'en fais pas, maintenant les dés sont jetés... Repose-toi...»

Le sol de pierre du jardin public craque sous le redoux des dernières heures: «Quand le terrain est aussi dur que ça, le vélo talonne beaucoup. Les normes techniques sont toujours assez floues dans ce sport. Les boyaux sont légèrement larges, pourtant certains utilisent encore du matériel, à mon avis, bien trop rigide, alors que les efforts réclament de la souplesse. Le seul gros risque mécanique, c'est de déjanter. Les jeunes coureurs s'intéressent peu aux aspects techniques. Quand on descend un col sous la pluie, on dégongfle légèrement le boyau. Là, si le sol est mou, certains vont me demander ce qu'il faut faire...»

Les bicyclettes tressautent, remontent dans l'herbe rase avant de disparaître dans une fosse. Parcours de montagne russe pour Sisyphes en cuissards aimant le slalom paysager. Jean-Yves Plaisance guide depuis treize ans les coureurs français sur le gras des chemins creux, poursuivant chez eux le stress comme un chasseur de papillons. «Un coureur qui a peur est un coureur qui ne va pas récupérer de son effort, même si a priori il a les qualités athlétiques pour réussir dans un sport aussi violent que celui-là. Il doit d'abord ne pas céder à l'euphorie, au souffle des spectateurs, du public qui le touche du doigt. Puis il y a aussi, comme chez certains coureurs sur route, la peur de rouler dans le peloton.»

Pour Plaisance, le coureur idéalement préparé est celui qui abaisse son rythme cardiaque à la carte: «Il faut que l'amplitude entre le sommet et la vallée cardiaque soit le plus profond. Il faut ensuite répéter cette amplitude autant de fois qu'il y a de tours à parcourir. Le cyclo-cross est un sport sans répit, fait de ruptures brutales de rythme, sans cesse répétées. Pour gagner, le coureur doit avoir cet état d'esprit: je pars à fond et l'arrivée est 100 mètres plus loin. Il n'y a que les Italiens pour penser comme ça...»

En lisant les courbes cardiaques sur une heure de course (lire ci-contre), Jean-Yves Plaisance donne quelques vérités sur les forçats des champs: «Aujourd'hui, les coureurs ont de grands corps. Avant, on trouvait plus de petits gabarits. Or ceux-ci manquaient de puissance. Et sans puissance, la technique ne peut pas s'exprimer.» Dimanche, la moyenne cardiaque des coureurs en plein effort tournera autour de 180 pulsations/ minute. «Le coureur en pleine forme fait chuter son rythme cardiaque à 170-160 pulsations et peut ainsi gagner une demi-seconde par virage. On s'aperçoit que dans ce sport, les coureurs les plus âgés sont aussi les plus compétitifs. Il faut six, sept ans pour faire un coureur confirmé, huit pour en faire un champion. C'est un sport à longue maturation.»

Plaisance ne sait toujours pas comment s'opère le choix d'une vie sportive boueuse. Il dit «c'est l'envie», comme pour cacher la pudeur de ces coureurs que l'on feint de découvrir une fois l'an. «Pourtant, la saison est longue, de fin septembre à février. Ensuite, certains reprendront demain la route...»

Il regrette que dans les protocoles d'entraînement des coureurs sur route, le cyclo-cross soit aujourd'hui abandonné. «La spécialisation a laissé de côté la culture du rythme, le changement de tempo. C'est ce que voulait Cyrille Guimard, mais personne n'a repris vraiment cet aspect de la formation. Je me souviens que Bernard Hinault débutait sa saison par des parcours de cyclo.... Aujourd'hui, il n'est plus possible de prétendre remporter un titre mondial avec trois semaines d'entraînement. Les Belges, les Hollandais, les Suisses ou les Italiens y consacrent une saison pleine. Nous, en France, on joue encore bien souvent sur deux tableaux, route et cross, parce que dans le cross il y a peu d'argent à gagner, et ceux qui font une pleine saison possèdent un sponsor individuel.»

Plaisance aime à dire que le cyclocrossman «doit conscacrer 80% de son temps à rouler. Le reste du temps est réservé à des parcours types». Il laisse dire quand on lui met sous le nez «le manque de notorité du cyclo-cross», avoue sans trop y croire que «le cyclo-croos aurait peut-être besoin d'une figure du Tour de France...» Lui voudrait surtout que le monde de la route ne gobe pas l'exception culturelle du cyclo-cross. «Il y a de moins en moins de foyers de crossmen. En Belgique ou aux Pays-Bas, la culture du cyclo est très forte. En Suisse, ils sont aussi très forts. Ce sont des villageois, mais dès qu'ils quittent leur montagne, ils sont perdus... C'est un peu comme pour l'athlétisme, la piste a pris le gros des coureurs...» Plaisance aime par-dessus tout courir le monde des talus et glisser son corps au pied des buttes, là même où il lit les fissures cyclistes. «Quand la pente est trop raide, le coureur met le vélo à l'épaule. Ici, à Montreuil, il y a 10% du parcours qui se fait en portage. Un coureur avec un portage trop important est un coureur qui est physiquement mal en point, ou alors techniquement faible.»

Depuis longtemps, Plaisance a fait du cyclo-cross une niche fraternelle. Un endroit feutré, à l'abri des égoïsmes routiers. «On a su préserver des valeurs qui n'existent plus beaucoup dans le milieu pro: la solidarité entre tous les coureurs, l'absence d'arrière-pensées. On est loin du côté donnant, donnant qu'il y a maintenant sur la route. C'est une raison pour laquelle certains coureurs qui ont le talent pour faire une honnête carrière sur route restent dans le cyclo-cross. Contrairement aux équipes professionnelles, il n'y a pas a chez nous de plan précis de course, de stratégie élaborée. Le meilleur coureur est toujours dans le groupe de tête, jamais seul devant, mais jamais très loin non plus de la quatrième, cinquième place. Regardez le troisième en course, c'est souvent celui qui est le mieux placé pour l'emporter. Le bon cyclocrossman est un coureur spontané, qui va chercher à provoquer des cassures. En course, il n'est jamais possible de calculer, de se mettre à l'abri, de se dire: je vais rétrograder pour me mettre à l'abri. Ce gars-là a déjà course perdue.»
Plaisance peine à trouver des repères pour mettre son sport sous l'échelle de l'effort. «Le ski de fond, peut-être... C'est un sport qui se rapprocherait de ce type d'effort. C'est une heure, au maximum de ses capacités, passée à noyer le seuil de la souffrance.».

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 20:37
Comme d'habitude depuis un bout de temps, Céline "l'indienne" est en forme. Une journée avec de bonnes jambes et un joli trophée de 1ère au bout du cyclo cross de Blodelsheim.
Tom, lui aussi conserve ses habitudes: crevaison et course à pieds pour rejoindre la zone technique.

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 06:15

Bonne Fête et bonne journée Céline!



Céline: "La femme qui vire plus vite que son ombre!"
Hihi, c'est normal, il n'y pas d'ombre en cyclo cross puisque le soleil se cache.

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 08:21

 
Froid et boue était au menu de ce dimanche à Steinmaur; le décor de la saison de cyclo cross est installé.


 
Céline finit "Championne" grace à son cake au potiron qui a régalé les privilégiés.
Miam!


Partager cet article

Repost0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 03:24

nullMarathonienne à toute heure!
Samedi, je craignais que Céline n'ai pas récupéré de son "marathon urbain". Couchée tard pour avoir assisté à une conférence, levée tôt pour partir en vadrouille entre femmes dans les magasins, samedi soir je l'ai trouvé sacrément en forme pour l'essai de notre nouveau circuit vtt.

Dimanche matin, pareil: elle était sans cesse debout sur ses pédales de son nouveau vélo et moi derrière à me dire: "Vivement le ski de rando que je prenne ma revanche!"

Collé: pas du tout! Déjanté, ah oui!
L'après-midi c'était à mon tour de montrer que j'étais en forme lors du cyclo-cross de Hohrod. Au moment de se rendre au départ, Céline me fait remarquer que je viens d'enfermer les clés dans la voiture, petit stress.
En course, le comble, c'est que je m'attendais à être "collé" (sans force), mais ça n'allait pas trop mal. La course se passait bien, puis à deux reprises je déjante et me ratatine au sol. En fait, mes roues manquaient de colle. Quand je dis que je n'étais pas "collé"! D'ailleurs les prairies verdoyantes de la vallée de Munster sont si souples qu'elles permettent de se réceptionner sans égratignures; il aurait été domage de s'en priver ;-)
Pour les clés de la voiture ...

nullnull
Merci Céline pour tes encouragements et les belles images que tu as prises.

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 14:47

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 01:04

CX


La vidéo promotionnelle de l'Union Cycliste Internationale pour le cyclo-cross:

"Juste pour donner envie!"

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 11:04

Coupe de France XC Marathon 2009
"La news Egobike complète"

Bravo Céline!


Classement Dames: Céline 3ème


Bravo Olivier!Classement Master Homme: 1er Olivier GUTH

Bravo Fred!Classement Scratch: 2ème Frédéric FRECH

Bravo à tom pour sa casquette!

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 02:51

"Un week-end qui est passé trop vite"



Ce week-end Céline, papa et moi étions sous l'étroite surveillance de Heidi, maîtresse de la maison! En effet, maman s'est offert un aller retour en train à travers la "Suisse voisine" pour faire la bise à Myriam ma soeur.


La fin de semaine a débuté par une jolie ballade à vtt et un passage (habituel) à la si belle chapelle Lorette de Murbach. Mieux vaut retenir que c'était joli, parce que Céline avait des jambes de feu et j'en ai bavé! 

 
Samedi, pour  Céline les habitudes se poursuivent avec sa participation à la Grimpée du Col Amic (CA) organisée par le VC Soultzia L'objectif est atteint: le chrono de 2006 est battu, mais pas de trop... (ça permettra de le battre encore une fois peut être? :-)
 
Dimanche, j'ai poursuivi les habitudes avec le 54e cyclo-cross de Wittenheim (WITT) .
Par contre, ce qui n'est pas habituel chez nous, c'est de faire du cyclo-cross dans le poussière et sous la chaleur!
Mais quel plaisir de rentrer et de n'avoir qu'à poser le vélo et ne pas passer 2 heures à l'entretenir!
Le cyclo cross permet vraiment de se retrouver entre sympathiques passionnés.
 
Merci à ceux qui m'entourent de m'avoir fait passé ce bon week-end.

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 20:57

Le bien être c'est apprécier un bon repas équilibré qui met en forme (tous les jours chez nous);

c'est prendre part à un cyclo-cross et y faire emballer ses puls (tom: 12ème à Steinbourg);

c'est se faire maquiller, puis se sentir bien dans sa peau
(Céline à la Cité du Bien être) !! photos censurées !!!

le bien-être c'est aussi rigoler un coup avec sa famille et Tatie (noter la belle boucle d'oreille en forme de robinet!).

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 04:49

Reinhold Messner est une de mes idoles (même plus que Billy ... Idol)

Reinold Messner a eu 65 ans hier.

Donc voilà les anniversaires des héros dans l'ordre:
- le 15/9: Céline,
- le 16/9: Arnaud Taurelle,
- le 17/9: Reinhold Messner.
 
Messner s'est notamment illustré sur la belle face nord de l'Eiger


Je profite de son anniversaire pour faire ce clin d'oeil:
Reinhold Messner est un Grand Aventurier. Des cimes aux déserts, de la glace au sable, rien ne semble pouvoir l'arrêter dans ses exploits.
Il a accompli des ascensions exceptionnelles (1ère de l'Everest sans O2, 1ère des 14 sommets de plus de 8000m).
C'est avant tout une personne très douée et très forte qui en plus sait se préparer.
A ma connaissance, il est le premier à avoir parlé de préparation physique et de diététique dans les exploits en montagne. En 1990, il a traversé l'antarctique avec Arved Fuchs en 92 jours en tractant des traîneaux. Lors de cette traversée racontée dans un livre "Ciel et enfer" , Messner m'a énormément impressionné.

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 09:46
Le nouveau vélo "intelligent" du futur est dévoilé
Article provenant de http://veloptimum.net/

 


"Chris Boardman, ancien champion olympique de cyclisme, présente un nouveau vélo, à l'intelligence semblable à celle de l'ordinateur, qui ne peut pas être volé et qui est muni de pneus increvables.

Ce vélo du futur pourrait, d'après le cycliste, être utilisé par le commun des mortels dès 2029.

Il comprend un système antivol "inviolable" qui permet à son propriétaire de le débloquer grâce à une reconnaissance de son empreinte digitale. Parmi ses autres gadgets, le vélo possède des pneus auto-gonflants et anti-crevaison, un mini ordinateur capable de compter les tours de pédales et les calories, des roues sans rayon, un cadre en fibre carbone très léger et des éclairages solaires. Un moteur, qui fonctionne également à l'énergie solaire, permet aux personnes fatiguées de ne plus pédaler et de la musique accompagne le voyage.

Ce vélo pourrait être créé par n'importe quelle compagnie voulant le produire, M. Boardman insistant sur le fait que "tout existe déjà". "Il suffit juste de tout assembler. Si on avait le budget, il pourrait être prêt dans deux ans." S'il était dans le commerce aujourd'hui, ce vélo du futur coûterait 580 000 euros. Produit en série, il ne coûterait plus que 2000 euros."

Personellement, j'ai toujours admiré l'imagination du champion Chris Boardman. A présent, il a créé une marque de vélo http://www.boardmanbikes.com/ alors si vous cherchez des idées de cadeaux pour Noël... pour moi ce sera ce vélo! 

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 20:45

La coupe de France vtt marathon a fait escale à le Caylar en Larzac, joli village où il fait bon se ressourcer.

Les parcours de 70 et 95km parcouraient de merveilleux sentiers de calcaire et dolomie au milieu des plateaux du Larzac pour plonger dans l'exceptionnel cirque de Navacelles.


La tribu de gauche à droite:
Céline l'indienne termine 5ème, Ludo l'indien pas crevé a trop crevé et abandonné, Olivier l'inien a fini 3ème.
    
Les classements

95KM
1. Legatselois Vivien 4H25'
2. Maignan Olivier
3. Lamarque Olivier (EGOBIKE)
4. Vassal Thibaut
5. Frech Frédéric (Asptt Mulhouse)
...
14. Guth Olivier (VCE Sélestat)
30. Baltzinger Arnaud (AC Thann)
34. Krebs Thomas (VC Soultzia)
48. Biehler Jean-Louis (VC Soultzia)


70KM dames
1. Joubert Laura 4H18
2. Besseyrias Caroline
3. Lequertier Laurence
4. Dumont Sandrine
5. Kluska Céline (EGOBIKE)

http://www.ffclr.fr/epreuve_media/resultat-44.pdf

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 19:46

Ce soir a eu lieu le Grand Prix de la Rue des Violettes. Courue a très vive allure elle a été remportée par NOAH!
Et le vainqueur est .... NOAH de chez Ridley.

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 07:35

Le week-end était très gué.

Nous avons commencé par sillonner à vtt les superbes crêtes du jura alsacien par le sentier des douaniers.

Ensuite nous sommes allés encourager de toute notre voix les Sapeurs Pompiers qui disputaient leur championnat départemental à Oberlarg. Le parcours consistait en une boucle de 15km à parcourir plusieurs fois selon les catégories. Il était intérressant, assez difficile et passait sur les hauteurs du jura puis au coeur du château du Morimont avant de rejoindre Oberlarg. Ce fût pour la voix de Céline un bon entraînement pour le lendemain.

Eric Bianchi en pleine action sur son vélo Ridley

Le dimanche à Batzendorf dans le nord de l'Alsace, Céline s'est déchirée la voix pendant 1H05. Belle performance! Elle était accompagnée d' Eric Géhant (mon équipier d'hiver) pour me suivre lors du championnat d'Alsace de Contre la Montre sur 42km. Pour épargner leurs cordes vocales, j'ai bien essayé de faire plus vite, mais j'ai plafonné à 38,57km/h. Eric (Géhant) lui est parvenu le matin a attraper la médaille d'argent en Master.


Bonne récupération à Céline pour sa voix et à Eric pour sa voix et ses jambonneaux!

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 05:14
Sur cette galerie vous retrouverez lesphoto des concurrents de la course des Sapeurs Pompiers qui a eu lieu a Oberlarg le 5/9/9. Bonne visualisation!
http://picasaweb.google.com/tomtomalp/20090905SapeursPompiersVTTOberlarg?feat=email#

Partager cet article

Repost0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 06:50
Le dernier week-end d'août, nous nous sommes rendus dans la vallée des lacs à Gérardmer où se déroulait la cyclo-sportive "les Ballons Vosgiens".

Céline a pris part à la course au 90km "les Crêtes Vosgiennes".

 Ce fût l'occasion de revoir Gilles son équipier de ski de randonnée et nos amis vosgiens.Dans un bon jour avec de bonnes sensations, elle crêve (Pfff!) dans la première descente au bout de 50km environ.
Le temps de réparer, elle a vu tous ses espoirs s'envoler et reste un peu sur sa faim.
Toutefois, l'objectif de faire une belle sortie en montagne est atteint. CQFD. Pfff!

Partager cet article

Repost0
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 08:54

Moins de 9 heures au Grand Raid: BRAVO Hervé!
Toujours entrain de progresser, c'est super mon gars!


Bravo aussi aux autres Grand Raideurs et Grand Raideuses, notamment à:
Fred Frech 3ème en 6H26
Danièle Troesch 8ème en 8H58
Aurélien Collet 19ème en 7H01
Bastien Dieffenthaller 111ème en 8H09
...

Les résultats du Grand Raid 2009

Partager cet article

Repost0
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 08:01

Il est tout prêt, tout chaud... Bientôt, un nouveau blog pour les indiens du Team EGOBIKE!


Partager cet article

Repost0
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 06:19
Pour la 21ème Transmo, les indiens d'EGIBIKE-Safety Jogger ont mis le paquet pour finalement remporter le trophée par équipe. Les cinq jours de course ont été difficiles, mais l'esprit d'équipe a effacé bien des douleurs! HOUHOUHOU!

Après un bon prologue qui lui a servi de débloquage Céline est allée de mieux en mieux de jour en jour.
L'indienne se bagarre toujours, avec elle, avec les montagne; elle a la rage et elle aime ça!

"La montagne, ça vous gagne!"

Adrien porte à bout de bras le fameux bouclier de la Transmo et se bride les yeux tant il est émerveillé par ce beau vélo.

Bon souvenir!

Partager cet article

Repost0
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 09:48

A mon tour d'écrire la phrase du jour:
"Avec le SCUD que vous vous êtes pris ce jeudi, c'est normal que ce n'est pas facile"
de VDR ce samedi 1/8/9.

Mais ... ça va aller! Je fais face et ne suis pas seul.

Merci à tous pour votre soutien.

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 08:04


Quelle chance d'être là, si près de ces petits cols du Jura pour se défouler (si besoin).

Accompagné de mes deux amis (Steph dit "Cyclocrossman" et Pascal dit "l'Ecureuil"), nous avons escaladé les Rangiers, le col de la Scheulte, le Passwang pour finir par Hochholtzli.

 
Qu'est ce que ça fait du bien de se vider le corps et la tête , de débrancher dans un paysage SUPER BEAU.

BON, Vient toujours un moment où il y a une panne d'essence! GRRHH!

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 08:03

Week-end vraiment sympa au bord du lac de Xonrupt/Longemer.


Le camping se trouvait sur la ligne de départ de la course vtt  la plus populaire du massif vosgien avec pas moins de 1500 partants: "la trace vosgienne" avec ses trois nouveaux cicruits en boucle : 75km - 50km et 25km. Nous étions évidemment obligé d'y participer, c'était si près .

Ce fut l'occasion de retrouver les amis avec lesquels nous faisons des traces en hiver, mais sans la neige cette fois.

Nicolas et Denis, je vous souhaite une bonne préparation pour votre saison hivernale!

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:31

Samedi, ça me dit de rouler avec un ami. La rencontre de Christian tombait bien, ça faisait si longtemps qu'on ne s'était pas vu, nous n'avons pas trop changé et ce fut génial de rouler ensemble.
Après 12 ans sans activité, Christian et son vélo (19 ans) ont de beaux restes!!
La montée finale au Petit Ballon (1272m) a été comme d'habitude un régal.Majestueusement frigorifiante, la montagne est toujours belle, même lorsque le vent souffle. Mais qu'est ce qu'on aime ça!A défaut de faire chauffer les pneus, la plongée vers Wasserbourg a fait chauffer les freins, voire brûler les plaquettes. Ensuite, la raide remontée vers les "Drei-chopf" nous a "bien" réchauffé (même grillé).
Pour finir, l'exercice de style de la dernière descente a démontré qu'en fait "la selle, ça ne sert pas à grand chose" (dans certains cas).
Dimanche, un peu de repos dans ce petit havre de paix, qu'est la chapelle Lorette à Murbach. Mais avant cette pause, que ce fut dur! OuïÏ, ouïÏ, la forme de l'indienne est là, mais les jambes sont dures.

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 19:20
Ce second week-end de juillet 2009 était celui des face-à-faces.
- Face à face entre Olivier et la sévère pente de la Langmatt lors de la seconde étape (clm) du Tour du Piemont,

- Face à face de satisfaction entre Fred Frech (vainqueur de la 3ème étape du tour Piemont) et Joseph Mumbach ("Seppi" , l'incontournable directeur sportif Mulhousien),- Face à face entre Heidi et son chéri,
- Face à face entre Steph et Céline; la bataille a été rude sur les racines, les passages rocheux et les franchissements de ruisseaux,
- Face à face entre Céline et le Ridley Blaze, qui au final s'est révélé EXCELLENT, d'ailleurs au lieu d'"excès lent", c'est "excès rapide"!
- Face à face avec la belle plaine d'Alsace, un paysage dont on ne peut se lasser, mais seulement vu depuis là haut ...

Pour finir, Céline s'est adonnée à une séance d'étirements avec une colation pour bien récupérer de tous ces efforts fournis!

C'était bien. HOU HOU HOU.

Partager cet article

Repost0